Blog d’Anneliese Tschenett

Le pouvoir du vrai pardon

Août 30, 2020 | Général | 1 commentaire

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour,

l’autre soir de constellation familiale, les sujets à consteller concernaient fortement les thématiques de victime-bourreau, culpabilité et honte. Ces sujets nous imprègnent et nous accablent profondément. Ils sont enregistrés dans presque tous les systèmes familiaux et donc aussi dans chacun de nous, plus ou moins intensément, plus ou moins consciemment.

Le pardon a souvent un effet libérateur profond concernant ses thèmes, et c’est pour cela que je souhaitais en parler.

Quand le vrai pardon touche nos vies, c’est une expérience de grâce. Le pardon profond est source de guérison et signifie abandonner l’ancienne douleur. C’est avant tout un acte d’amour envers soi-même, car il nous libère des chaines du chagrin qui limitent notre amour et notre joie de vivre. Comme l’écrit si joliment l’écrivain américain Richard Holloway : « La vraie beauté de la force du pardon est qu’elle nous offre un futur : la vie »

Mon approche, lors des constellations familiales, est de regarder derrière l’apparence, pour mettre en lumière la raison pour laquelle quelqu’un est devenu agresseur ou victime. En général, une grande souffrance se cache derrière, qui doit être vue et reconnue. Souvent des charges émotionnelles sont aussi à libérer. Il est également important que le bourreau et la victime assument la responsabilité de ce qui s’est passé entre eux. Ce travail ouvre un espace où un profond pardon devient possible.

Avec lui disparaît tout le désir de châtiment, de compensation et de vengeance. Dans la constellation familiale, quand tout à coup, les représentants de la victime et du bourreau se rapprochent, se serrent la main ou s’enlacent spontanément, ce sont des moments qui me touchent profondément et émerge en moi une profonde joie.

Je crois que pour accéder à un véritable pardon, des prises de conscience et la compréhension du contexte sont nécessaires préalablement. Des principes sont à connaître :

  • le Terrible fait partie de notre monde ; le bien et le mal appartiennent à notre domaine d’expérience terrestre.
  • nous portons tous en nous un bourreau, une victime et un sauveur et ces 3 rôles ne peuvent fonctionner qu’ensemble.
  • la douleur et la souffrance doivent être reconnues
  • prendre la responsabilité de soi et de ses actes
  • au niveau des âmes, un accord mutuel de ces expériences a été conclu.

Le pardon n’a finalement rien à voir avec le comportement du bourreau, car la responsabilité de ses actes lui incombe. Le vrai pardon ne vient que de nous-mêmes lorsque nous apprenons à voir avec des yeux différents. Changeons notre réalité intérieure et réalisons que la roue sans fin des polarités (du bien et du mal, de la cause et de l’effet), est souvent hors de notre contrôle. Nous ne pouvons faire la paix qu’en nous-mêmes.

Ça semble être une utopie, mais j’imagine que si chaque personne sur terre guérit ses facettes de bourreau, victime et sauveur en elle, alors elle entre dans un état de profonde paix intérieure. Du coup, dans l’extérieur, nous n’avons plus besoin de victimes, de bourreaux, de sauveurs, donc plus de guerres, de violence et d’abus etc…

Rêvez avec moi sur cette utopie et laissons-nous être responsables de notre propre paix intérieure.

Bien à vous,

Anneliese

1 Commentaire

  1. klock Marie

    Nos actes négatifs, nos paroles blessantes nos rancunes ont tous une source , le manque d’ AMOUR .
    En tant qu’adulte nous pouvons chercher , s’instruire , dialoguer
    lire les textes sacrés et de sagesse pour y puiser et emprunter un peu de cette connaissance pour transformer nos maux pour pardonner et
    donner de l’AMOUR autour de nous .
    Le pardon est aussi un profond transformation , le chemin est long ,faisons -le avec notre coeur .
    Merci de vous lire.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *