Blog d’Anneliese Tschenett

Lâcher-prise : la vie sait mieux que nous

Nov 23, 2015 | Général | 0 commentaires

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour,

Lors d’un voyage chamanique, je voulais absolument
rencontrer un guide spirituel.

chouette - voyage chamaniqueLa chouette des neiges, mon animal-totem pour mon corps spirituel,
m’a prise dans ses griffes et m’a amené dans les hauteurs, dans les airs,
dans le monde supérieur.

Et puis elle m’a laissé tombée, d’un coup sec, comme une pierre.
Elle m’a saisie à nouveau puis relâchée. Elle a fait cela plusieurs fois.
Je me sentais comme écrabouillée.
Je n’étais pas contente jusqu’à ce que je comprenne la leçon.

Elle m’a montré que je dois lâcher le vouloir,
lâcher le contrôle.

– Cela vous arrive-t-il aussi de vouloir obtenir absolument quelque chose ?
– Que vous ayez une idée fixe sur la façon dont les choses doivent se dérouler ?
– Que vous souhaitiez garder le contrôle ?

Avez vous aussi remarqué que cela ne marche pas forcément ?
Que les choses auxquelles on persiste résistent ?

Alors quoi faire ?

Le seul moyen de lâcher prise, de lâcher le contrôle,
c’est de s’abandonner au courant de la vie.
Je sais bien que ce n’est pas facile, car nous ne pouvons pas
le faire avec notre tête. Cela doit devenir un état d’être.

Quand nous nous abandonnons au courant de la vie,
quand nous arrêtons de nager contre,
elle peut nous apporter la solution.

Je donne souvent l’image d’un arc et d’une flèche :
si je ne lâche pas la flèche, alors comment peut-elle
atteindre son but ?

archery-660632__180

Tout attachement, tout refus nous empêchent de nous
laisser porter par le courant de la vie.

Quand le vouloir lâche et que nous renonçons aux
résistances, la douleur et la bataille s’arrêtent aussi,
car dans tous les domaines, c’est toujours la résistance
qui fait mal et qui coûte énormément d’énergie.

Mais si nous lâchons, tout devient plus léger et fluide.

Mais comment faire ?

La seule façon, c’est d’accepter pleinement ce qui est.
Souvent on croit qu’en parlant de lâcher prise, il s’agit de résignation,
mais ce n’est pas du tout cela :
c’est simplement l’acceptation du fait que pour le moment
c’est comme ça et pas autrement.

J’ai mis des années à comprendre ce que veut dire
lâcher prise. J’ai toujours cru que si je lâche prise,
je renonce ou je perds quelque chose.

Mais non, ce n’est pas le cas, j’enlève juste
l’importance de ce que je donne à la chose.
En conséquence, elle n’a plus d’impact ni de pouvoir sur moi.

L’état de lâcher-prise me rend libre, nous rend libre.

Je le constate souvent : quand j’ai accepté profondément une chose,
je ne lui prête plus aucune attention, et du coup, peu après, le souhait
se réalise ou la solution arrive.
Cela ne vaut pas seulement pour les choses matérielles,
mais aussi pour des thématiques émotionnelles ou relationnelles.

Je vous invite à l’acceptation de ce qui Est,
et de faire confiance à la Vie.
Souvent, elle sait mieux ce qui est bon pour nous.

Bien à vous,

Anneliese

Crédits image :
bingwallpaper.anerg.com
pixabay.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *