Blog d’Anneliese Tschenett

L’argent est un miroir très puissant

Avr 29, 2021 | Général | 0 commentaires

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour,

Quand j’étais petite, j’ai souvent entendu discuter mes parents au sujet d’argent. Même si je ne comprenais rien à ce sujet, j’ai senti que ces discussions étaient chargées émotionnellement. J’ai senti mes parents préoccupés par ce manque de sécurité financière. J’ai des souvenirs qui m’ont marqué en tant qu’enfant. Quand je me suis mariée, j’ai eu la chance de connaitre l’abondance, la sécurité financière, et c’était bien agréable. Pourtant, l’argent n’est pas non plus la garantie du bonheur. Après le divorce, j’ai eu une belle somme d’argent de mon ex-mari, et je l’ai confié à un ami pour le placer et celui-ci en a perdu la plus grande partie à la bourse.

J’ai donc vécu des expériences très différentes concernant l’argent, et j’ai compris beaucoup de choses, comme par exemple que je me ne permettais pas de garder inconsciemment l’argent de mon ex-mari à cause de mes propres sentiments de culpabilité et de loyauté envers mes origines. Mes expériences m’ont poussé à regarder encore et encore ce qui se joue au plus profond de moi concernant l’argent pour pouvoir entamer une transformation. L’argent est un miroir très puissant pour nous montrer nos blessures, nos schémas et nos croyances limitantes. Et c’est cela que nous sommes appelés à transformer.

Je suis profondément persuadée que l’abondance dans toutes ses formes est un droit naturel. Et ce n’est pas lié aux études ou classes sociales supérieures mais surtout à nos attitudes, croyances et blessures en lien avec l’argent, et à notre capacité à revoir et à donner. Je pense aussi que le travail sur l’argent est une chose perpétuelle, car même si on est très riche, il y a peut-être la peur de perdre cette richesse ou que ce n’est toujours pas assez.

Selon Guillaume et moi, il est important de reconnaître quels sont nos comportements inconscients en rapport avec l’argent et de libérer les charges émotionnelles associées, soit nos propres émotions ou celles que nous portons de nos parents et ancêtres. Comme par exemple, la culpabilité, la timidité, la honte, l’infériorité etc… qui peuvent nous saboter.

Nous n’avons pas forcément besoin d’être millionnaires pour être dans l’abondance. Ce qui compte compte, c’est d’être serein et en paix avec l’argent. Plus nous sommes libres face à l’argent, plus les vannes de l’abondance peuvent s’ouvrir.

Bien à vous,

Anneliese

Si vous êtes intéressé, voici le lien pour le stage Happy Money

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profil Facebook